Partager sur :

Urbanisme et travaux


URBANISME

Actualités:

 

Pour tout dépôt de dossier en urbanisme, il est nécessaire de prendre rendez-vous auprès de: mairie.urbanisme@coubon.fr

Plan Local d’Urbanisme

  • Délibération en date du 10 février 2017 prescrivant la révision allégée du Plan Local d‘Urbanisme (PLU) : à télécharger
  • Délibération en date du 11 Avril 2017 tirant le bilan de la concertation:

PLU

L’enquête publique a lieu du 18 septembre 2017 au 18 Octobre 2017. Les dates de permanence du commissaire enquêteur sont indiquées dans l’arrêté ci-dessous.

  • Arrêté de prescription de l’enquête publique sur la révision allégée du PLU:

043-214300782-20170710-A92_10_07_17-AR-1-1_1

Le dossier complet est consultable  à partir du 18 septembre 2017 en cliquant ci-dessous:
Rapport du Commissaire enquêteur :

NOUVEAU !!

Connecter vous sur le site du Géoportail de l’agglomération du Puy en Velay, vous accédez ainsi à tous les documents utiles vous facilitant vos démarches administratives liées à  vos projets travaux et urbanisme/cadastre. Vous pouvez consulter aussi le plan cadastral et son Plan Local d’Urbanisme (PLU).

https://opendata.agglo-lepuyenvelay.fr/

PROJETS en cours:

Mise en accessibilité de la maison du temps libre – Travaux en cours

Reflexion sur l’aménagement du centre bourg – Etudes en cours par un équipe de maitrise d’œuvre composée d’une architecte urbaniste, d’une architecte paysagiste, d’un cabinet d’études réseaux/voirie et d’un bureau d’étude structure-

 

Vers la suppression des produits phytosanitaire par la commune:

Comme toutes les collectivités, la commune vise à ne plus utiliser de pesticides pour desherber certains espaces publics, cette démarche devient obligatoire par la loi. Il nous faut donc apprendre à ne plus appréhender nos espaces publics comme avant et à vivre avec les mauvaises herbes. Les techniques type desherbage thermique propose une alternative pour des espaces très réduits.

TRAVAUX

Rénovation  de la maison du temps libre

La maison du temps libre est une salle polyvalente dont la construction remonte à 1983. Cette salle présente plusieurs inconvénients devenus majeurs :

En tout premier lieu :

– accessibilité : pas de sanitaires accessibles puisqu’ils sont au rez de jardin

Puis :

– cuisine obsolète

– absence de local de stockage matériel

– vétuste, peu attrayante, peu chaleureuse

– mise aux normes électriques

– Isolation thermique défaillante

-Absence de raccordement au gaz naturel

-Absence de ventilation

-Pas lumineuse

– entrée principale « peu marquée » et peu visible

Le rez de jardin de ce bâtiment est occupé par le centre de loisirs.

Il s’agit donc de profiter de la mise en accessibilité qui est la problématique majeure pour réaliser une réhabilitation globale de cette salle. En effet, la baisse des locations pour cette salle reflète le manque d’attrait de ladite salle. Les coubonnais et non coubonnais ont émis le souhait de bénéficier d’une salle bien aménagée avec des sanitaires accessibles et plus moderne.

Les principaux changements :

  • La création de sanitaires accessibles par un agrandissement au niveau de l’entrée
  • Le maintien d’espaces de rangement
  • Le maintien d’une scène et la création de loges
  • La création de grandes ouvertures avec la vue sur charentus
  • La création d’une passerelle pour faire le lien avec l’extérieur et offrir un espace sécurité aux enfants
  • Une mise aux normes électriques et des installations de ventilation
  • le raccordement au gaz naturel et l’installation d’une chaudière
  • Une réfection totale des peintures
  • Calendrier envisagé :
  • Les études ont eu lieu en 2015 et 2016
  • Début des travaux : 2017
  • Fin des travaux : Courant 2018

Financement: 64 % de subvention pour un cout de 610 000 € HT

 

 

Soutien du Conseil Régional à hauteur de 200 000 €- de l’Etat 128 000 €- de la Communauté d’Agglomération pour 50 000 €- de la réserve parlementaire pour 8000 €-

 

Réfection de la route du plan d’eau

Suite à la crue du 13/06/2017, la route du plan d’eau a été emportée. Les travaux ont couté 5400 €.

Participation du Conseil régional pour  2353 € soit 23 % de dépense et du Conseil Départemental pour 950 € soit 18 %.

 

INVESTISSEMENT IMPORTANT : Travaux d’assainissement et d’enfouissement des réseaux – Rue du four à Orzilhac

 

Après plusieurs mois de travaux, le projet d’enfouissement des réseaux secs et d’assainissement de la rue du four ont pris fin.

Ces travaux avaient pour objet de remédier aux dysfonctionnements de réseaux qui généraient, en cas de pluies abondantes, des inondations dans les habitations.

Le transformateur électrique a également été déplacé afin d’améliorer l’aménagement autour du four banal.

Ils répondaient également à l’objectif de la police de l’eau de limiter le déversement sur la Loire avec la création d’un bassin de rétention en bord de Loire.

La commune remercie les riverains pour leur patience et leur compréhension.

Montant des travaux : 440 000 € HT

Montant des aides :

  • Conseil départemental  19 000 €
  • Contrat global de Développement (Agglomération du Puy, départemental) 7000 €
  • Participation commune de Coubon : 414 000 €

Travaux de sécurisation routière sur Coubon

Soucieuse d’améliorer la prévention du risque routier et d’aménager les voiries et leurs abords pour la qualité de vie des habitants, la commune de Coubon a investi dans des travaux de mise en sécurité.

Les services techniques de Coubon ont installé un radar pédagogique dont l’emplacement varie régulièrement. Appelé à être déplacé régulièrement sur la commune, ce radar vise à modérer la circulation automobile en affichant la vitesse à laquelle roule l’automobiliste qui passe devant ce radar.

travaux a charentus (1)

A Charentus, afin de répondre à des problèmes de circulation, de vitesse et de visibilité, des travaux de peinture routière ont été réalisés afin de marquer au sol des  » Cédez le passage » à l’intersection de la route du Puy et de la rue du Coudert.

travaux a dempeyre (2)

Sur Dempeyre, plusieurs travaux contribuent à améliorer la sécurité de l’espace public au bénéfice de la vie locale et des usagers. En effet, des peintures routières permettent de visualiser un passage piétons devant l’abri bus, lui aussi rénové intégralement. La création d’un cheminement pour piétons le long de la route départementale favorise enfin l’amélioration de leur sécurité.

Ces travaux faisaient l’objet d’une visite par les élus locaux dont Adrien Defix, maire de Coubon, Frédéric Gimbert, adjoint aux travaux et Henri Maisonneuve qui est l’élu Référent Sécurité Routière (ERSR) sur la commune…élu précieux qui, de par son expérience, participe à la réflexion et à la mise en place des aménagements de la voirie de la commune.

L’ADRESSAGE :QUELS NOMS DE RUE POUR ORZILHAC ?

Depuis 2015 de nouveaux noms de rue ont fait leur apparition à Orzilhac. Chacun des résidents s’est vu attribuer une plaque de numéro et sa nouvelle adresse. Mais pourquoi de nouveaux noms et comment ont-ils été choisis ?

La commission chargée de l’adressage a d’abord procédé au recensement des noms de voies existantes et a cherché à en conserver le maximum.

La preuve, subsistent encore les routes de Peyrard, du Lauzet, les rues St Maurice, du Haut, du Four, de La Prade, de La Chaud, de Blonde, les chemins des Bourgères, des Chazes.

Mais certaines voies faisaient doublon sur la commune dans d’autres villages du 43700 (Brives…) ou hameaux.

Le choix des nouveaux noms s’est d’abord porté sur les lieudits connus (Les Courtinaux, les Verdiéroux). Faute de noms géographiques, la commission a alors cherché des références à l’histoire d’Orzilhac, marquée d’une part par la production de faïences (de 1777 à 1796), d’autre part par la ligne de chemin de fer inachevée « La Transcévenole ».

De la production de vaisselles en faïence, la commission a retenu :

  • La route de la Faïencerie (ex Route de Coubon), où se trouvent encore les anciens bâtiments de la maison de maître, entre la rue de La Chaud et la rue de Blonde.
  • La rue Joseph LASHERMES (ex Rue de l’Assemblée). Ce dernier (1735-1814) est le créateur des faïenceries d’Orzilhac, réalisées à partir des argiles existantes autour du village.
  • La rue des Frères BROCHOT (partie de la rue de La Chaud). Venus de Nevers, Pierre dirige la fabrique, et Laurent est dit ouvrier en faïence. Tous deux se sont mariés à Coubon.
  • La place Magdeleine ROME (vers l’aire de jeux). En 1777, cette dernière a vendu son domaine, propriété de 4 hectares clos de murs (l’Enclos) pour y créer la Faïencerie.

De la ligne inachevée Le Puy Aubenas, la commission a retenu :

  • La route Laurent EYNAC (ex route du Monastier). Homme politique, natif du Monastier en 1886, conseiller général de Haute Loire de 1913 à 1937, député puis sénateur, plusieurs fois ministre (PTT, Commerce, Travaux Publics, Air), il intervient, en 1919, pour que les travaux interrompus pendant la guerre reprennent en Haute Loire, apportant travail et développement pendant 20 ans.
  • La rue Paul SEJOURNE (ex Impasse de La Chaud). Cet orléanais (1851-1939), ingénieur en chef du PLM, fut le père et le concepteur de la ligne, pour son tracé en 1904 et pour ces ouvrages d’art, dont le viaduc de la Recoumène. Il fut baptisé « l’EIFFEL des ponts de pierres ».

Quant aux impasses privées, l’ensemble des résidents ont proposé des noms ou donné leur accord sur la proposition municipale.

Pour informer les habitants d’Orzilhac des nouveaux noms de rue, l’ancienne municipalité avait organisé en 2013 deux réunions de concertation. Les présents avaient fait part de leurs observations qui ont été prises en compte dans les délibérations qui ont suivi en février 2014.

URBANISME: la commission urbanisme se réunit au moins une fois par mois pour examiner l’ensemble des dossiers (déclarations de travaux, permis de construire/démolir)

Petite  rétrospective en images des travaux effectués par l’équipe du service technique de la mairie:

Réparation d'un mur de soutenement de voirie à Latour
Réparation d’un mur de soutenement de voirie à Latour
Pose de nouvelles rembardes pour l'escalier de l'école publique de Coubon
Pose de nouvelles rembardes pour l’escalier de l’école publique de Coubon
Mise en place d'un panneau clignotant Attention Enfants devant l'école des bords de Loire
Mise en place d’un panneau clignotant Attention Enfants devant l’école des bords de Loire
Création d'un parking pour l'enceinte sportive
Création d’un parking pour l’enceinte sportive

TRAVAUX EN COURS:

– Réflexion sur la fin des produits phytosanitaires: fauchage raisonnée, et essai de nouveaux matériels de désherbage mécanique

– Travail sur la sécurisation des écoles

– Mise en oeuvre de la charte pour la protection du ciel

– Réalisation en cours de l’agenda accessibilité sur les batiments

Nouvel escalier mairie
Nouvel escalier mairie