Partager sur :

Le budget de votre commune

Le budget de votre commune vous est expliqué …

  « Le budget est un acte juridique qui prévoit et autorise les recettes et les dépenses »   

Le budget primitif voté en Conseil Municipal énonce et prévoit aussi précisément que possible l’ensemble des recettes et des dépenses pour l’année. En cours d’exercice, des ajustements peuvent être nécessaires, le Conseil Municipal votera alors des Décisions Modificatives (DM).  La structure d’un budget comporte différentes parties :

La section de fonctionnement regroupe

       -Toutes les dépenses nécessaires au fonctionnement de la collectivité :   charges à caractère général, de personnel, de gestion courante, intérêts de la dette, dotations aux amortissements,  provisions.

-Toutes les recettes que la collectivité peut percevoir : transferts de charges, prestations de services, dotations de l’Etat, impôts, taxes, éventuellement reprises sur provisions et amortissements que la collectivité a pu effectuer.

Souvenez-vous !…

En 2008, la situation financière de notre commune était fortement dégradée. La Préfecture l’avait placée dans le « réseau d’alerte » des communes en difficulté.

Il était donc impératif  d’agir avec rapidité et efficacité afin d’éviter  le placement sous tutelle et, par conséquence, perdre la gestion financière de la commune.

Aujourd’hui, la situation est totalement différente. Les finances sont assainies et les ratios structurels et financiers satisfaisants.

Pour atteindre ce résultat, l’évolution de la dette fut notre première piste de travail.

En 2008, l’endettement s’élevait à  plus de 4M d’€ soit  le double que pouvait supporter la commune ! L’endettement raisonnable, pour une commune de notre importance se situe dans les 2M d’ €.

Aujourd’hui, le montant de la dette s’élève à 1,6Md’ €, supportable, elle  pénalise moins les investissements. Elle représente 519 €  par habitant contre 1 368 € en 2008 (+ de 2fois et demi inférieure à 2008) et plus basse que la moyenne nationale des communes de même importance !  Nous pouvons donc recourir à l’emprunt de manière raisonnable et engager des investissements conséquents tels l’agrandissement et la rénovation de la « Bulle en sol » et travailler sur des projets comme  l’aménagement du bourg.

La maîtrise des charges et la recherche d’économies furent la deuxième piste de travail….

Par contre, nous avons dû faire face à une contrainte budgétaire imprévue !

La baisse des dotations de l’état, étalée sur quatre années, de 2014 à 2017, a grevé le budget de la commune d’environ 160 000 € !….. Alors que les charges de personnel, les consommables, eau, gaz, électricité, fuel, gasoil, ont augmenté régulièrement.

Durant cette même période, l’État nous a imposé la semaine de quatre jours et les TAP (temps d’activités périscolaires) ont été à la charge de la commune.

Il a donc fallu « FAIRE PLUS… AVEC MOINS » !

Nous avons assumé ces charges supplémentaires sans augmenter les taux communaux de vos impôts locaux.

Les trois taxes (Habitation, Taxe sur le Foncier bâti et Taxe sur le Foncier non-bâti) sont stables depuis 2010.  2010-2019 mêmes niveaux ! Peu de communes peuvent en dire autant.

La suppression de la taxe d’habitation est à l’ordre du jour ….MAIS  les modalités de compensation pour la commune sont encore inconnues….

En conséquence : Nous restons vigilants. Nous sommes attentifs à chaque euro dépensé.

Nous n’inscrivons des dépenses que si les recettes sont certaines.

En un mot, nous poursuivons une gestion en « Bon père de famille ».

 

Pour 2017 le budget primitif section fonctionnement s’équilibre à hauteur de  2 472 493 €

La section d’investissement regroupe :

en dépenses : le remboursement de la dette, les dépenses d’équipement de la collectivité (travaux en cours, opérations pour le compte de tiers) et les gros investissements comme la rénovation de la Maison du Temps Libre, les travaux de rénovation de la Mairie etc…)

en recettes : les emprunts, les dotations  et subventions de l’Etat, le fond de compensation TVA, taxe d’aménagement.

Pour 2017 le budget primitif section investissement s’équilibre à hauteur de 1 665 365 €

 

Document de valorisation financière et fiscale 2018: à lire ci dessous

 

Document de valorisation financière et fiscale 2017: à lire ci dessous

Valorisation financière 2017

Analyse par la Trésorerie Le Puy Saint-Jean

Synthèse 2017