Partager sur :

Urbanisme et travaux

URBANISME

Bienvenue sur le service de consultation du plan cadastral.

Le plan cadastral français disponible en ligne est composé de 597 296 feuilles de plan aux formats image ou vecteur.
Ce service vous permet de rechercher, consulter et commander ces feuilles de plan.

Connectez vous !

NOUVEAU !!

Connecter vous sur le site du Géoportail de l’agglomération du Puy en Velay, vous accédez ainsi à tous les documents utiles vous facilitant vos démarches administratives liées à  vos projets travaux et urbanisme/cadastre. Vous pouvez consulter aussi le plan cadastral et son Plan Local d’Urbanisme (PLU).

https://opendata.agglo-lepuyenvelay.fr/

Amiante : les obligations de repérage avant travaux

https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/obligation_rat_immeubles_batis.pdf

 

 

Actualités:

Pour tout dépôt de dossier en urbanisme, il est nécessaire de prendre rendez-vous auprès de: mairie.urbanisme@coubon.fr

Le service est fermé le JEUDI APRES MIDI.

 

Plan Local d’Urbanisme

  • Délibération en date du 4 Avril 2018 approuvant la révision allégée du PLU:PLU délibération approbation 04/04/2018
  • Délibération en date du 10 février 2017 prescrivant la révision allégée du Plan Local d‘Urbanisme (PLU) : à télécharger
  • Délibération en date du 11 Avril 2017 tirant le bilan de la concertation:

PLU

L’enquête publique a lieu du 18 septembre 2017 au 18 Octobre 2017. Les dates de permanence du commissaire enquêteur sont indiquées dans l’arrêté ci-dessous.

  • Arrêté de prescription de l’enquête publique sur la révision allégée du PLU:

043-214300782-20170710-A92_10_07_17-AR-1-1_1

Le dossier complet est consultable  à partir du 18 septembre 2017 en cliquant ci-dessous:
Rapport du Commissaire enquêteur :

LES TRAVAUX

PROJET CENTRE BOURG

Notre centre bourg commence à prendre un autre visage…

Projet phare de notre mandat, la réhabilitation du centre bourg doit participer à une nouvelle dynamique qui, par ricochet, doit contribuer à redonner du panache à notre cœur de ville en valorisant notre patrimoine bâti et notre patrimoine naturel, en confortant les activités commerciales indispensables à la vie du quotidien. La sécurisation sera également un élément fort de nos orientations pour faciliter les liaisons piétonnes et routières, pour aménager les carrefours principaux et pour créer des places supplémentaires de parking.

Lancement de la première tranche opérationnelle 

Ce projet va voir le jour concrètement par le lancement d’une première tranche opérationnelle prévue en janvier 2021 (selon météo) pour une durée estimée à 2/3 mois de travaux. Cette première tranche concerne l’aménagement du parc et la reprise du parvis devant la mairie. La création de places de stationnement le long de l’allée du parc, en face du pôle médical est également prévue. L’idée force de cette première tranche est d’offrir aux coubonais un lieu qui se voudra intergénérationnel et adapté aux besoins variés de ces visiteurs. Le projet consiste en la création d’un espace de vie et de convivialité au cœur du village.

La fontaine sera réhabilitée pour favoriser un espace de détente avec un platelage en chêne, une allée centrale partageant le parc en deux dans sa largeur sera ouverte afin d’assurer les connexions entre le pôle médical et les commerces. Du mobilier urbain (tables, chaises longues, bancs) ainsi que des systèmes d’ombrières contemporaines seront installés à différents endroits du parc pour permettre l’accueil de publics variés (randonneurs, jeunes, personnes âgées, résidents de la maison de retraite…). Un terrain de pétanque sera également aménagé. L’aspect paysager du parc sera entièrement repensé. Il a été convenu avec l’équipe de maitrise d’œuvre que les arbres à planter au niveau du mail central soient à intégrer au marché, la mairie réalisant en régie, toutes les plantations arbustives.

Le parvis de la mairie sera repris en pavé de granit avec la création de parterres d’arbustes ornementaux et entièrement libéré de stationnement véhicules. En revanche, les tilleuls de l’allée de la poste (en mauvaise santé) seront abattus pour permettre, suite à un surfaçage du parking actuel, le stationnement de davantage de véhicules.

Lancement  des travaux : lundi 25 janvier 2021

Suivez l’avancement des travaux en image !

 

 

 

 

 

Deuxième tranche en devenir

 

L’ouverture du porche entre la boucherie et la superette représentera la 2e tranche du projet. Cette tranche mettra en lumière une vraie perspective depuis la place des commerces jusqu’à l’allée du parc. Cette perspective donnera une réelle unité à notre centre bourg en confortant les liaisons piétonnes nord/sud.

L’élargissement du passage vouté entre les deux commerces (boucherie et Vival) sera l’occasion d’organiser le stockage de l’épicerie qui occupe aujourd’hui une grande partie de l’espace. La boucherie possède quant à elle, un local en appentis qu’il conviendra également de déplacer et/ou modifier pour permettre une réelle ouverture. Le projet a été soumis à l’Architecte des bâtiments de France qui nous a préconisé une continuité du bâti en front de Loire. Aussi l’étage supérieur de la maison au-dessus du porche sera conservé.

La placette derrière la mairie fera l’objet d’un aménagement paysager dans la perspective de donner à cet espace une fonction « halle de repos », « bulle verte » destinée aux visiteurs comme aux habitants.

Cette 2ème tranche devrait se concrétiser avec un démarrage des travaux souhaité pour septembre 2021.

Budget global de l’opération : 724 998 euros HT

 

 

 

LATOUR 

Suite aux pluies torrentielles du 12 juin dernier, le ruisseau de Latour qui est alimenté par les eaux du plateau de Taulhac a causé d’importants dégâts chemin des sources et chemin de la Loire Bergère à Coubon.

Des habitations ont été coupées de leur accès sur route et le lit du ruisseau s’est creusé de plus de 4 mètres par endroits, ce qui a rendu la route particulièrement instable.

Dans l’urgence, l’accès aux habitations du haut du chemin des sources a été rétabli par l’entreprise SAGNARD TP d’Arsac En Velay pour un montant de 11 200€ TTC.

Pour la suite des travaux, la mairie s’est rapprochée du bureau d’études AB2R pour qu’il lui propose les meilleures solutions techniques. De plus, la réalisation de travaux à proximité des cours d’eau impose des réglementations particulières à ne pas négliger.

Suite à une consultation, les travaux ont été confiés à l’entreprise Eyraud du Monastier sur Gazeille.

Le ruisseau sera nettoyé des végétaux et des gravas qui l’encombrent. Des enrochements verticaux seront réalisés pour soutenir les berges. D’autres enrochements horizontaux seront mis en place dans le lit du ruisseau au niveau des chutes d’eaux créées dans le but de réduire la vitesse de l’eau. Divers ouvrages en béton (murs, radiers…) seront renforcés. Plus de 600 mètres cubes de matériaux devaient être acheminés sur place pour reconstituer le lit du cours d’eau. Finalement, l’accès à une parcelle agricole initialement prévu avec un passage busé devra être rétabli avec un passage à gué à la demande de la Direction Départementale des Territoires – Police de l’eau. Ainsi, pour que les engins accèdent à la parcelle en traversant dans le lit du ruisseau, ce dernier doit être relevé, ce qui a pour incidence de doubler le volume de matériaux à rapporter (plus de 1200 mètres cubes). La facture reçoit ainsi une augmentation de 11 000€ pour un coût final de 67 100 €.

Ces travaux qui dureront un mois et les montants annoncés ci-dessus ne prennent pas en compte la réfection des 320 mètres de voirie qui longe le ruisseau.

 

 

DEMPEYRE 

Buts :

– Remplacer la buse qui capte l’eau du fossé du chemin du Chier Blanc car la tête de buse est mal positionnée

– Capter les eaux qui ruissellent sur le chemin du chier blanc lorsque les violents orages font déborder les fossés

– Protéger les habitations situées entre le chemin du chier blanc et la RD

– Corriger les devers de la route pour que l’eau soit guidée en direction des fossés

Travaux :

  • Pose de 70m de tuyaux pour eaux pluviales en diamètre 500
  • Création de divers regards avec grilles
  • Pose de 75m de bordures de trottoir pour guider les eaux de ruissellement vers les grilles
  • Réfection de 300m de voirie en enrobé soit 200 tonnes

Entreprise BROC

Montant des travaux : 52 150€ TTC

 

LES PRANAUDS 

Pleinement compétente en matière d’aménagement et d’entretien des zones d’activités économiques, la Communauté d’agglomération du Puy, à la demande de la commune, a fait réaliser des travaux d’aménagement de l’entrée de la zone des Pranauds par l’entreprise STPP.

  • Aménagement arrêt de bus : accessibilité aux personnes à mobilité réduite + pose d’un nouvel abri bus.
  • Dalle en béton désactivé qui permet l’accès aux conteneurs poubelle qui seront habillés de bois.
  • Revêtement en enrobé du trottoir de l’entrée Nord de la zone
  • Projet rafraichissement transformateur électrique + traitement de l’étanchéité du toit

 

ENGAZONNEMENT CIMETIERE DU BOURG ET STADE ANNEXE

 

Entreprise ROCHE PAYSAGE

Montant des travaux :

Cimetière : 9 585 €

Stade annexe : 8 845 €

 

 

 

 

ELAGAGE ESPACE QUARGNENTO ET ROUTE DU PLAN D’EAU

Entreprise COLOMB

Elagage de 32 bouleaux Quargnento et route du plan d’eau

Coût : 1 728 €

 

 

TAILLE DE LA HAIE DU CIMETIERE ROUTE DE L’HOLME

par les Services Techniques

 

 

Vers la suppression des produits phytosanitaire par la commune:

Comme toutes les collectivités, la commune vise à ne plus utiliser de pesticides pour désherber certains espaces publics, cette démarche devient obligatoire par la loi. Il nous faut donc apprendre à ne plus appréhender nos espaces publics comme avant et à vivre avec les mauvaises herbes. Les techniques type désherbage thermique propose une alternative pour des espaces très réduits.

 

Rénovation  de la maison du temps libre

Les principaux changements :

  • La création de sanitaires accessibles par un agrandissement au niveau de l’entrée
  • Le maintien d’espaces de rangement
  • Le maintien d’une scène et la création de loges
  • La création de grandes ouvertures avec la vue sur charentus
  • La création d’une passerelle pour faire le lien avec l’extérieur et offrir un espace sécurité aux enfants
  • Une mise aux normes électriques et des installations de ventilation
  • le raccordement au gaz naturel et l’installation d’une chaudière
  • Une réfection totale des peintures
  • Les études ont eu lieu en 2015 et 2016
  • Début des travaux : 2017
  • Fin des travaux : Courant 2018

Financement: 64 % de subvention pour un cout de 610 000 € HT

Soutien du Conseil Régional à hauteur de 200 000 €- de l’Etat 128 000 €- de la Communauté d’Agglomération pour 50 000 €- de la réserve parlementaire pour 8000 €-

 

Travaux de peinture à l’école d’orzilhac:

les enfants ont découvert à  la rentrée de Février 2019 de nouvelles couleurs dans leur école

Rénovation des aides de jeux:

l’aire de jeux de l’école des bords de Loire ainsi que celle du bourg ont été rénovées pour le plaisir et la sécurité des enfants.

Réfection de la route du plan d’eau

Suite à la crue du 13/06/2017, la route du plan d’eau a été emportée. Les travaux ont couté 5400 €.

Participation du Conseil régional pour  2353 € soit 23 % de dépense et du Conseil Départemental pour 950 € soit 18 %.

INVESTISSEMENT IMPORTANT :

Fin 2018-2019: Route de Peyrard tranche 2: enfouissement des réseaux et réfection de voirie

La tranche 1 a été réalisée en 2017 (travaux d’assainissement et d’enfouissement des réseaux de la rue du four à Orzilhac)

Ces travaux avaient pour objet de remédier aux dysfonctionnements de réseaux qui généraient, en cas de pluies abondantes, des inondations dans les habitations.

Le transformateur électrique a également été déplacé afin d’améliorer l’aménagement autour du four banal.

Ils répondaient également à l’objectif de la police de l’eau de limiter le déversement sur la Loire avec la création d’un bassin de rétention en bord de Loire.

La commune remercie les riverains pour leur patience et leur compréhension.

Montant des travaux : 440 000 € HT

Montant des aides :

  • Conseil départemental  19 000 €
  • Contrat global de Développement (Agglomération du Puy, départemental) 7000 €
  • Participation commune de Coubon : 414 000 €

Travaux de sécurisation routière sur Coubon

Soucieuse d’améliorer la prévention du risque routier et d’aménager les voiries et leurs abords pour la qualité de vie des habitants, la commune de Coubon a investi dans des travaux de mise en sécurité.

Les services techniques de Coubon ont installé un radar pédagogique dont l’emplacement varie régulièrement. Appelé à être déplacé régulièrement sur la commune, ce radar vise à modérer la circulation automobile en affichant la vitesse à laquelle roule l’automobiliste qui passe devant ce radar.

A Charentus, afin de répondre à des problèmes de circulation, de vitesse et de visibilité, des travaux de peinture routière ont été réalisés afin de marquer au sol des ” Cédez le passage” à l’intersection de la route du Puy et de la rue du Coudert.

travaux a dempeyre (2)

Sur Dempeyre, plusieurs travaux contribuent à améliorer la sécurité de l’espace public au bénéfice de la vie locale et des usagers. En effet, des peintures routières permettent de visualiser un passage piétons devant l’abri bus, lui aussi rénové intégralement. La création d’un cheminement pour piétons le long de la route départementale favorise enfin l’amélioration de leur sécurité.

Ces travaux faisaient l’objet d’une visite par les élus locaux dont Adrien Defix, maire de Coubon, Frédéric Gimbert, adjoint aux travaux et Henri Maisonneuve qui est l’élu Référent Sécurité Routière (ERSR) sur la commune…élu précieux qui, de par son expérience, participe à la réflexion et à la mise en place des aménagements de la voirie de la commune.

L’ADRESSAGE :QUELS NOMS DE RUE POUR ORZILHAC ?

Depuis 2015 de nouveaux noms de rue ont fait leur apparition à Orzilhac. Chacun des résidents s’est vu attribuer une plaque de numéro et sa nouvelle adresse. Mais pourquoi de nouveaux noms et comment ont-ils été choisis ?

La commission chargée de l’adressage a d’abord procédé au recensement des noms de voies existantes et a cherché à en conserver le maximum.

La preuve, subsistent encore les routes de Peyrard, du Lauzet, les rues St Maurice, du Haut, du Four, de La Prade, de La Chaud, de Blonde, les chemins des Bourgères, des Chazes.

Mais certaines voies faisaient doublon sur la commune dans d’autres villages du 43700 (Brives…) ou hameaux.

Le choix des nouveaux noms s’est d’abord porté sur les lieudits connus (Les Courtinaux, les Verdiéroux). Faute de noms géographiques, la commission a alors cherché des références à l’histoire d’Orzilhac, marquée d’une part par la production de faïences (de 1777 à 1796), d’autre part par la ligne de chemin de fer inachevée « La Transcévenole ».

De la production de vaisselles en faïence, la commission a retenu :

  • La route de la Faïencerie (ex Route de Coubon), où se trouvent encore les anciens bâtiments de la maison de maître, entre la rue de La Chaud et la rue de Blonde.
  • La rue Joseph LASHERMES (ex Rue de l’Assemblée). Ce dernier (1735-1814) est le créateur des faïenceries d’Orzilhac, réalisées à partir des argiles existantes autour du village.
  • La rue des Frères BROCHOT (partie de la rue de La Chaud). Venus de Nevers, Pierre dirige la fabrique, et Laurent est dit ouvrier en faïence. Tous deux se sont mariés à Coubon.
  • La place Magdeleine ROME (vers l’aire de jeux). En 1777, cette dernière a vendu son domaine, propriété de 4 hectares clos de murs (l’Enclos) pour y créer la Faïencerie.

De la ligne inachevée Le Puy Aubenas, la commission a retenu :

  • La route Laurent EYNAC (ex route du Monastier). Homme politique, natif du Monastier en 1886, conseiller général de Haute Loire de 1913 à 1937, député puis sénateur, plusieurs fois ministre (PTT, Commerce, Travaux Publics, Air), il intervient, en 1919, pour que les travaux interrompus pendant la guerre reprennent en Haute Loire, apportant travail et développement pendant 20 ans.
  • La rue Paul SEJOURNE (ex Impasse de La Chaud). Cet orléanais (1851-1939), ingénieur en chef du PLM, fut le père et le concepteur de la ligne, pour son tracé en 1904 et pour ces ouvrages d’art, dont le viaduc de la Recoumène. Il fut baptisé « l’EIFFEL des ponts de pierres ».

Quant aux impasses privées, l’ensemble des résidents ont proposé des noms ou donné leur accord sur la proposition municipale.

Pour informer les habitants d’Orzilhac des nouveaux noms de rue, l’ancienne municipalité avait organisé en 2013 deux réunions de concertation. Les présents avaient fait part de leurs observations qui ont été prises en compte dans les délibérations qui ont suivi en février 2014.

URBANISME: la commission urbanisme se réunit au moins une fois par mois pour examiner l’ensemble des dossiers (déclarations de travaux, permis de construire/démolir)

Petite  rétrospective en images des travaux effectués par l’équipe du service technique de la mairie:

Réparation d'un mur de soutenement de voirie à Latour
Réparation d’un mur de soutenement de voirie à Latour
Pose de nouvelles rembardes pour l'escalier de l'école publique de Coubon
Pose de nouvelles rembardes pour l’escalier de l’école publique de Coubon
Mise en place d'un panneau clignotant Attention Enfants devant l'école des bords de Loire
Mise en place d’un panneau clignotant Attention Enfants devant l’école des bords de Loire
Création d'un parking pour l'enceinte sportive
Création d’un parking pour l’enceinte sportive