Accueil Actualités Entretien des berges de la Loire

Partager sur :

Entretien des berges de la Loire

  Restauration des berges de la Loire à Coubon

Une deuxième phase de travaux terminée sous le pont.

 

 

 

Le SICALA coordonne le contrat territorial du Haut Bassin de la Loire qui vise à préserver la ressource en eau du Mont Gerbier-de-Jonc au Puy-en-Velay. Dans ce cadre, il travaille sur la Loire à Coubon en délégation de la Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay.

Les équipes du SICALA ont terminé des travaux de réouverture de bras et de gestion de la ripisylve sous le pont de Coubon. Les élus de Coubon et les représentants de la CAPEV et du SICALA vous donnent rendez vous le 2 mai à 10h pour vous présenter ces travaux. Rendez vous sur le pont.

 Deux actions majeures pour préserver la Loire et limiter le risque inondation

1- Dé-végétaliser pour permettre un meilleur écoulement et restaurer la dynamique de la Loire

Le but des travaux de dé-végétalisation est d’enlever la végétation qui a colonisé les atterrissements (îlots et plages formés par le dépôt de sable, graviers et galets), dans le cours d’eau et qui les fixent. Ceci doit permettre à ces espaces de retrouver une mobilité et une diversité avec des zones de galets, de végétation herbacé et de végétation arborée.

Coupe des arbres et arbustes, bûcheronnage et dessouchage, ont été réalisé au cas par cas. Suite à cette opération, et lors d’une prochaine crue, les atterrissements peuvent être remobilisés, les galets et minéraux déplacés, et les écoulements de la Loire seront facilités au sein de son lit mineur. Cela entraînera une diminution des risques d’inondation en cas de crue.

2 – Débiter les arbres tombés ou menaçant de tomber pour limiter les dégâts en cas d’intempérie

Les arbres qui sont tombés dans la rivière ou qui vont à terme tomber, présentent un risque d’embâcles. L’objectif est de les enlever des berges ou du cours d’eau afin qu’en cas d’inondation ils ne puissent former des embâcles et donc entraver les ponts, provoquant un sur-risque de crue et des dommages importants. Ces arbres, tombés ou menaçant de tomber, seront abattus, débités et évacués de la Loire et de ses rives.

Cette action est d’autant plus importante suite aux chutes de neiges de mai dernier, qui ont cassé et affaibli de nombreux arbres.

Ces deux aspects sont intimement liés et ils contribuent à la prévention des inondations et à la gestion du milieu aquatique.

Les travaux effectués par une équipe d’insertion du SICALA

Ces travaux sont effectuées par le SICALA, en lien avec la Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay. Le SICALA fait intervenir des équipes d’insertion. Durant l’hiver et le tout début du printemps près de 60 jours de travail ont été réalisé.

Des travaux arrêtés ce printemps pour respecter la nidification des oiseaux

La Loire et ses berges dans le bourg de Coubon sont classées Natura 2000 avec un enjeu important pour l’avifaune (les oiseaux). Les travaux sur les arbres se sont donc arrêtés au début de la nidification. Ils ne remprendront qu’une fois celle-ci terminée. Durant cette période les équipes du SICALA travaillent sur des secteurs moins sensible ou mènent des opérations moins impactantes.

 Un soutien financier de l’Agence de L’Eau Loire Bretagne, du Département, de la Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay et de la Fédération de pêche de Haute-Loire

 Ces travaux inscrits dans le cadre du contrat territorial du haut Bassin de la Loire profitent du soutien de ces différents partenaires. Ils s’engagent sur ces travaux d’entretien et de restauration de berge mais aussi sur la question des zones humides, de l’agriculture,… C’est tout un programme d’action qui vise à préserver notre ressource en eau.

Que vont devenir les végétaux et le bois coupé  ?

Le bois coupé lors des opérations sera déposé à proximité des berges. Le bois peut être récupéré par les propriétaires riverains.

Les petits végétaux ne présentant aucun risque d’obstruction et de formation d’embâcles, seront laissés sur place. Désormais plus exposés, ils seront dégradés dans le temps par le milieu naturel.

 

Une opération de LandArt ce printemps 

Mr Jérôme Leyre réalisera à la fin mai une œuvre en mobilisant une faible partie du bois. Il nous sensibilisera à la préservation de notre environnement en réalisant un nid de plusieurs mètres de diamètre à observer du haut du pont. Sa construction et sa disparition à la fin de l’été seront l’occasion de mettre en évidence les saisons.

Le SICALA intervient sur la commune de Coubon depuis début septembre pour la protection des milieux aquatiques et l’entretien des berges de la Loire. Dans le cadre territorial du Haut Bassin de la Loire, le SICALA travaille en délégation de la Communauté d’Agglomération.

Ces travaux ont un double objectif :

  • Préserver et améliorer la qualité des cours d’eau et des ses milieux riverains
  • Se prémunir des crues de la Loire.

Les salariés du SICALA interviennent des berges en rive gauche (lieu dit Volhac) jusqu’au pont de Coubon.

Les propriétaires sont responsables de l’entretien des rives.

les collectivités interviennent pour garantir l’intérêt général.

Rappel : l’entretien des rives incombe aux propriétaires riverains de cours d’eau et c’est toujours le cas.

Les travaux menés actuellement sont réalisés par les collectivités qui remplacent le manque d’entretien des propriétaires. Une Déclaration d’Intérêt Général permet au SICALA d’intervenir. La compétence Gestion Entretien de Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations (GEMAPI) est une des compétences de Communauté d’Agglomération du Puy en Velay qui, en soutenant ces travaux, met en oeuvre la politique GEMAPI.